Martelly resserre les liens avec le bloc majoritaire

Les députés membres de la majorité parlementaire ont eu le mardi 6 août 2013 une séance de travail avec le chef de l’état Michel Martelly autour du processus électoral. Le président Martelly a donné aux parlementaires l’assurance de sa détermination à réaliser les élections avant la fin de cette année.

Le député de Port-de-Paix, Louitz Amiot François, qui avait pris part à la rencontre, estime que le chef de l’état manifeste une réelle volonté pour réaliser les élections. Il appelle les différents acteurs impliqués dans le processus électoral à jouer leur partition dans la perspective du prochain scrutin.

Lors de la rencontre les députés du bloc majoritaire avaient attiré l’attention du chef de l’état sur la nécessité d’acheminer le projet de loi électorale au Parlement. Interrogé sur le comportement des membres du bloc Parlementaires pour la Stabilité et le Progrès (PSP), le député François a fait valoir qu’il n’y a pas de consigne pour l’analyse de la loi électorale. Il espère que les députés s’acquitteront dans le meilleur délai de leur tache. Nous ne voulons pas bloquer le processus, a-t-il insisté.

51 députés avaient pris part cette séance de travail à l’Hôtel Montana. En cette occasion certains députés avaient mis l’accent sur la nécessité pour que le gouvernement communique mieux les informations sur les actions réalisées.

Le chef de l’Etat et les députés du PSP ont également évoqué des points liés au fonctionnement du bloc majoritaire.

Outre la loi électorale les députés doivent dans les prochains jours analyser des dossiers importants tels la loi sur le blanchiment des avoirs et la loi de finance 2013-2014.

Comments are closed.