Les candidats exclus aux législatives lancent un ultimatum au Conseil Electoral Provisoire (CEP) en vue de leur réintégration dans la course électoral.