Le budget encourage la production nationale selon Wilson Laleau

Wilson Laleau

Le ministre haïtien de l’économie et des finances, Wilson Laleau, affirme que le gouvernement a défini à travers le budget 2013-2014 une nouvelle vision pour l’investissement.

Lors d’une séance de travail avec les membres du secteur privé, M. Laleau a révélé que 50 dispositions, pour encourager la production locale et l’exportation, sont incluses dans la loi de finance. Ces dispositions sont contraignantes, a martelé le grand argentier de la république pour qui ces mesures favoriseront le développement de entreprises haïtiennes.

Parmi les dispositions figure la publication des marchés publics. Cette mesure permettra aux entrepreneurs locaux d’obtenir des financements et de respecter les standards de qualité, insiste t-il.

En ce qui a trait aux dispositions tarifaires, M. Laleau a fait valoir que le budget clarifie le tarif douanier. Il révèle que des taxes sur certaines matières premières notamment pour les tissus et les matériaux de construction étaient plus élevées que les produits finis. La nouvelle tarification rectifie le tir et encourage la production nationale, explique t-il.

Il admet toutefois une certaine hausse de tarif qui s’explique par la nécessité de respecter les niveaux de tarif de la Caricom.

Haïti doit respecter les tarifs de la Caricom afin d’être autorisé à intégrer pleinement cette organisation régionale.

Le ministre des finances soutient que le budget aidera à augmenter la productivité. 73 % des produits consommés en Haïti proviennent de l’étranger.

Dans le même temps M. Laleau annonce que le gouvernement a pu mobiliser 13.9 milliards de gourdes pour l’investissement. Le nouveau budget témoigne de la détermination du gouvernement à faire différemment et mieux a insisté M. Laleau.

Comments are closed.