Des centaines de personnes réclament l’annulation des élections pour la 2eme circonscription de Port-au-Prince

files.phpPlusieurs centaines de personnes ont manifesté lundi après-midi à Port-au-Prince aux côtés d’une quinzaine de candidats à la députation pour la 2ème circonscription de Port-au-Prince, pour protester contre les graves irregularités qui ont émaillé les elections de dimanche.

Ils ont accusé nommément le candidat du parti présidentiel, Jean René Lochard, PHTK d’avoir commandité des bourrages d’urnes, notamment au centre de votes du Marché du Canapé-Vert à Port-au-Prince. Selon eux, M. Lochard et ses proches avaient le contrôle de la police et ont mené la vie dure à tous ceux qui s’avisaient de voter en faveur d’autres candidats que celui du parti “Tèt kale”.

” C’était une véritable farce électorale au cours de laquelle, les policiers en service, étaient totalement acquis à la cause de Jean René Lochard dans les centres de vote de la 2ème ciconscription de Port-au-prince”, ont dénoncé différents candidats.

Ils ont encore fait savoir que jusqu’à 1heure du matin les urnes traînaient encore au centre de vote du marché du Canape-Vert, à la merci des partisans du candidat Tèt kale qui poursuivaient le bourrage. Les manifestants ont réclamé l’annulation des elections du 9 août et ont averti le président du CEP, Pierre-Louis Opont, qu’après les détournements du vote de la présidentielle de 2011 dans lesquels ils l’ont accusé d’avoir joué un rôle de premier plan, ils n’accepteraient pas un nouveau crime électoral de sa part.

Au premier ministre Evans Paul, ils ont fait savoir qu’il n’y avait aucun motif de satisfaction dans la catastrophe électorale du 9 août et qu’il se devrait d’être dans la rue avec eux, pour dénoncer et réclamer l’annulation des “elections chanpwèl”. Ils ont finalement menacé de durcir leur mouvement, s’ils n’obtiennent pas satisfaction. ahp

Comments are closed.